Mardi Gras et Carnaval

 

L’hiver s’est installé autour de nous, et pourtant, les festivités qui en marquent la fin s’approchent déjà : dans quelques semaines, place au Mardi Gras et aux défilés du

L’hiver s’est installé autour de nous, et pourtant, les festivités qui en marquent la fin s’approchent déjà : dans quelques semaines, place au Mardi Gras et aux défilés du Carnaval. Mais au fait, que savez-vous de ces événements ?

Dans le calendrier catholique, Mardi Gras est le dernier jour d’une semaine d’abondance et d’excès, avant d’entrer dans la période de jeûne, le Carême. Voilà pourquoi les crêpes et les beignets sont au menu : il s’agit de bien en profiter avant quarante jours d’austérité !

Mais le carnaval est à l’origine surtout un rituel, plus qu’une fête religieuse, puisqu’il s’agissait de fêter la fin de l’hiver et le retour du soleil. Pour les Anciens, l’année ne commençait qu’en mars : le mois de février, et donc celui du Carnaval, représentait symboliquement le chaos et marquait le passage au renouveau de la nature. Lors des festivités païennes du Moyen-Age, un simple d’esprit était élu roi des fous, et tous les rôles étaient inversés, puisque chacun se cachait sous un masque ou du maquillage. Bien sûr, on trouve aussi les ancêtres de notre carnaval dans l’Antiquité, où les Grecs et les Romains célébraient leurs dieux, dans l’attente du printemps.

Dans tous les cas et à toutes les époques, une seule règle a toujours été de mise : à Carnaval, tout est permis !